Olympiade des Sciences de l’Ingénieur : Les élèves du lycée de l’Elorn sur le haut du podium.

Dans le cadre d’un projet conduit sur l’année et comptant pour l’examen du baccalauréat, trois équipes de première S du lycée de l’Elorn de Landerneau se sont déplacées ce jeudi à Lorient pour participer à la finale académique des Olympiades des Sciences de l’Ingénieur. Avec leur ruche connectée, les élèves Théo Gloaguen, Joévin Douarinou, Alexandre Van Acker et Duane Abgrall se sont vu remettre par la navigatrice Samantha Davis et de Mme la recteur le premier prix de l’académie.  Cette brillante sélection parmi plus de 200 projets leur permet de se présenter à la finale Nationale qui se tiendra à Paris le mois prochain.

Gaëtan Maléjacq et Jacques Cueff leurs professeurs.

Ci-dessous la publication du 20/04/2018 dans LE TELEGRAMME :

 

La neuvième finale académique des Olympiades de sciences de l’ingénieur, « marrainée » par la navigatrice Samantha Davies, s’est tenue, jeudi, au palais des Congrès de Lorient.

Organisé par l’Union des professeurs de sciences et techniques industrielles (UPSTI), ce concours vise à développer, chez les élèves de première et terminale des filières S, SSI et STI2D, l’esprit d’initiative, le goût pour la recherche et les compétences de l’ingénieur.

1.100 projets présentés

 

À ce jeu, l’académie de Rennes a de nouveau cartonné cette année, au vu des 1.100 projets présentés à travers la France : « En Bretagne, 200 projets, 500 élèves et 35 établissements étaient en lice. Présélectionnées, 70 équipes, soit 250 lycéennes et lycéens, ont pris part à la finale régionale. C’est dire le niveau de compétition ! Il y a un écosystème en Bretagne et un engouement des jeunes qui vont inventer le monde de demain », s’est réjoui Armande Le Pellec Muller, recteur d’académie, qui en a profité pour militer pour « la féminisation de ces métiers », appuyée par Samantha Davies, ingénieure en mécanique, diplômée à la prestigieuse université de Cambridge, en Angleterre.

« Tous les jours, mes études me servent et me permettent d’analyser comment gérer mon bateau », note-t-elle.

Cinq lauréats à Paris

 

Les dix meilleurs projets ont été primés. Les cinq premiers participeront à la finale nationale, le 17 mai, à Paris. Le palmarès : 1. La ruche connectée du lycée de l’Élorn, Landerneau (29) ; 2. Le gardien de ruche (système de neutralisation de frelons) du lycée Bréquigny, Rennes ; 3. Le gant traducteur langue des signes français du lycée Colbert, Lorient ; 4. Fire ball (détecteur d’incendies en forêt) du lycée Chaptal, Saint-Brieuc ; 5. L’adaptateur de pression VTT du lycée Joliot-Curie, Rennes ; 6. Regul’Air (ventilation intelligente) du lycée Chaptal, Saint-Brieuc ; 7. Harnais de sécurité pour vélo du lycée Colbert, Lorient ; 8. Voice Skate (un skate commandé par la voix) du lycée des Deux-Rives – Saint-Sébastien, Landerneau (29) ; 9. Follow me (plate-forme pour personnes en situation de handicap en vue de déplacer une charge) du lycée La Fontaine des eaux, Dinan (22) ; 10. Ballo’panier, du lycée Félix-Le Dantec, Lannion (22).

© Le Télégramme

-->