Anciens bacheliers. Une expérience utile.

Élodie Foucaut, enseignante en STMS (sciences et techniques médico-sociales) au lycée de l’Élorn, a organisé, cette année encore, un forum pour ses 30 élèves de première année de bac pro ASSP (accompagnement, soins et services à la personne). Il s’agissait de les aider à se positionner grâce à l’expérience de 15 anciennes élèves qui ont passé leur bac entre 2014 et 2017. Celles-ci sont venues témoigner de leurs vécus professionnels. Quatre sont en école d’infirmiers, une a obtenu un BTS SP3S (services et prestations des secteurs sanitaire et social), certaines sont en formation d’aide-soignant…

Parcours à anticiper


Ces échanges ont été riches. Ainsi, India Mansard confie-t-elle que cela l’a guidée vers son projet professionnel. « Cela m’a éclairée sur mes propres qualités ». Isabelle de Turpain, professeur d’histoire et géo, commente : « Les élèves de première doivent anticiper leur parcours post-bac, ce qui peut être angoissant. En novembre, elles devront remplir leur dossier d’inscription. Elles sont allées au salon Azimut, ont été aidées par la conseillère d’orientation. Mais elles manquent souvent de confiance en elles. Ces échanges avec d’anciennes qui ont réussi leur parcours leur donnent des astuces, des tuyaux pour réussir ». Lise Caluyere avoue : « Cela me rassure. Elles sont toutes passées par ces étapes et s’en sont sorties… Les parcours sont devenus plus difficiles, il faut s’adapter aux exigences des parcours supérieurs ». Le souhait des professeurs est qu’elles soient fixées sur les enjeux de ce bac et qu’elles poursuivent au-delà.
© Le Télégramme 27-04-2018.

-->